http://www.journaldequebec.com/2018/...idien-en-peril

ORLANDO | Le Rouge et Or de l’Université Laval a fort possiblement tenu son dernier camp de printemps en Floride.

À l’occasion de la réunion qui s’est déroulée pendant la dernière Coupe Vanier à Hamilton, le comité des entraîneurs a recommandé à USports que les camps hors Canada soient interdits. La recommandation a été adoptée à 19 contre 0.

Les entraîneurs du Rouge et Or et des Mustangs de Western n’étaient pas présents parce qu’ils préparaient leur équipe pour la rencontre ultime. Il y a eu trois abstentions et trois équipes brillaient par leur absence.

La recommandation du comité des entraîneurs sera entendue à l’Assemblée générale annuelle qui se déroulera en juin à Toronto.

Glen Constantin comprend mal la décision unanime de ses collègues. «On ne prend aucun joueur dans les Maritimes et dans l’Ouest, a souligné le pilote lavallois. Pour le Québec, le camp de la Floride peut aider dans le recrutement, mais ne représente pas un si gros facteur dans le choix des recrues. Un jeune ne basera pas une décision qui va avoir une incidence importante sur les cinq prochaines années de sa vie sur quatre camps en Floride.»

«Les gars de Québec optent pour le Rouge et Or parce que cela leur coûte moins cher de demeurer à la maison, poursuit Constantin. Et les gars de Montréal ne viennent pas à Québec pour ça.»

Deux poids deux mesures?

Une autre point chicote Constantin. «Pourquoi une telle recommandation touche-t-elle seulement le football? se questionne-t-il. Des clubs de natation, d’athlétisme, entre autres, tiennent des camps à l’extérieur du pays.»

Seulement à Laval, l’équipe de natation, des athlètes du club d’athlétisme et l’équipe masculine de volleyball ont tenu au cours des dernières années des camps ou participé à des tournois aux États-Unis et en Amérique du Sud. Les équipes de hockey des Redmen de McGill et des Patriotes de l’UQTR ont participé à des tournées européennes dans le passé.

L’Université Guelph aussi touchée

Cette décision, si elle est adoptée par les directeurs des sports en juin, touchera également les Gryphons de Guelph qui tiennent leur camp de printemps une fois tous les quatre ans en Floride. Cette année, ils étaient à Bradenton sur le site de IMG.

Les Thunderbirds de UBC avaient aussi manifesté leur intérêt à tenir leur camp de printemps à Palm Springs en Californie dans le futur. Ils ont tenu leur camp à la maison cette année.

Le Rouge et Or tient son camp de printemps depuis 2003. «On n’avait pas le choix à l’époque, a rappelé Constantin, mais on va s’arranger si on nous empêche d’y aller.»

Le Rouge et Or tiendra son camp au stade Telus s’il ne peut plus se rendre en Floride.

CIBASU VEUT MONTRER DE QUEL BOIS IL SE CHAUFFE
Le moment de vérité est arrivé pour Régis Cibasu.

Le receveur des Carabins de l’Université de Montréal se produira devant les Redskins de Washington cet avant-midi au Soccerplex de Lachine, le même endroit où le garde Laurent Duvernay-Tardif avait tenu son proday en 2014. Des tests physiques et des éducatifs de football seront au menu.

«Ce n’est pas la quantité qui est importante, a dit son agent Sasha Ghavami. Il faut se souvenir qu’il n’y a pas très longtemps, aucune équipe de la NFL ne venait au Québec. On dit oui dès qu’une équipe veut venir et nous sommes très contents. En 2014, les Dolphins ont appelé pour une visite avec Laurent dès la fin du proday même s’ils n’étaient pas présents. Régis est positif et il est très conscient que l’information sera partagée à toutes les autres équipes.»

«Il y a de nombreux proday qui se déroulent au même moment. La période des agents libres s’ouvre et ça devient difficile de trouver une date, poursuit Ghavami. Dans les circonstances, c’était la meilleure semaine. Deux autres équipes avaient confirmé leur présence, mais leur patron voulait que les recruteurs demeurent au bureau pour les agents libres.»

Équipes de la LCf invitées

Les neuf équipes de la LCF ont été invitées. «Régis ne participera pas au camp national de la LCF à Winnipeg les 24 et 25 mars, a confirmé Ghavami. Régis a des obligations scolaires et il doit remettre des travaux à cette période. Son absence au camp national n’a rien à voir avec son proday. La priorité est les études et je ne pense pas que son absence va lui nuire. Les Roughriders et les Alouettes ont confirmé leur présence. Les équipes de la LCF ont été prévenues tardivement.»