PDA

View Full Version : Cheetahs et Spartiates au Bol d'Or



JDM
2007-11-11, 12:24
.
Cheetahs et Spartiates au Bol d'Or

Gilles Vachet
Le Journal de Montréal
11/11/2007 08h33 http://www2.canoe.com/images/e-journaldemontreal.gif (http://www2.canoe.com/journaldemontreal.map)
Pour la deuxième année d'affilée, les Cheetahs de Vanier vont participer au Bol d'Or à Trois-Rivières, le week-end prochain. Ils ont acquis ce droit à la suite d'une écrasante victoire de 52 à 3 face aux Condors de Beauce-Appalaches en demi-finale de la Ligue provinciale de football collégial AAA, hier après-midi, sur le terrain des Stingers de Concordia.

Champion du Bol d'Or en 2006, le cégep Vanier aura donc la chance de décrocher de nouveau les grands honneurs, samedi soir au stade des Diablos de Trois-Rivières.

L'an dernier, les Cheetahs avaient eu raison des Cougars de Champlain- Lennoxville en finale du Bol d'Or. Cette année, toutefois, les Cougars ne seront pas là, ayant été éliminés par les Condors de Beauce- Appalaches lors du dernier match de la saison.

Hier, c'était au tour des Condors de subir l'élimination face aux Cheetahs, qui remportaient une neuvième victoire en neuf matchs cette saison et une 20e en 21 parties au cours des deux dernières années.

Au fait, les Cheetahs ont subi leur seul revers l'an dernier face aux Spartiates du Vieux-Montréal, qu'ils affronteront au Bol d'Or. Ces derniers ont battu les Élans de F.-X.-Garneau 34 à 27 en troisième prolongation, hier soir à Québec.
Avance de 28 à 0 à la demie!
Pour en revenir au match d'hier, les Cheetahs ont frappé tôt, prenant une avance de 21 à 0 dès le premier quart grâce à des touchés de Duraney White, de John Jean-Baptiste et de Myles Gibbon.

À la fin du deuxième quart, Gibbon, le no 2 des Cheetahs, a porté la marque à 27 à 0 en réussissant son deuxième touché sur une course de 16 verges. Puis, Wisebom Aboagye a réussi le botté de transformation.

Au début du troisième quart, les Condors se sont finalement inscrits à la marque lorsqu'Olivier Nassif-Bouchard a réussi un placement de 20 verges, mais les Cheetahs sont revenus à la charge avec un placement d'Aboagye et un touché de Vincent Zucco pour se donner une avance insurmontable de 38 à 3.

Finalement, des touchés du secondeur Julien Papineau, sur une course de 77 verges après une interception, et d'Anatole Roberts, à 56 secondes de la fin, ont scellé l'issue de la rencontre.

«Comme le score l'indique, les gars étaient vraiment prêts, a déclaré l'entraîneur des Cheetahs, Peter Chryssomalis. Comment pourrais-je ne pas être fier de leur performance aujourd'hui?»

«Maintenant, il nous reste un match à gagner samedi prochain à Trois-Rivières, a-t-il souligné. On va continuer à s'entraîner cette semaine, question de nous préparer pour cette finale du Bol d'Or.»
Lacroix: c'est la fin
Dans le camp des Condors de Beauce- Appalaches, la déception se lisait sur le visage des joueurs qui auraient bien aimé remporter la victoire pour donner la chance à leur entraîneur en chef, Maddy Lacroix, de participer à un premier Bol d'Or.

En fait, hier, Lacroix faisait un adieu à sa troupe, puisqu'il a accepté un poste d'entraîneur adjoint avec les Mavericks de La Costa Canyon High School à San Diego l'an prochain.

«Tout le mérite va aux Cheetahs, qui ont réellement bien joué, a admis Lacroix. De notre côté, nous avons perdu deux de nos meilleurs joueurs au début de la rencontre, Maxime Bédard et Maxime Béland, à cause de blessures. Ça nous a fait mal et nous n'avons pu remonter la pente par la suite.»

Le quart Myles Gibbon a connu tout un match lui aussi, réussissant lui-même deux touchés et complétant trois passes de touché.

Le demi offensif Rémi Biakabutuka, des Cheetahs, s'est blessé à une cheville en début de match, mais il devrait être rétabli pour la rencontre de vendredi.

Les Condors ont réussi leur premier jeu au début du deuxième quart, et leur attaque a franchi la ligne du centre pour la première fois au début du troisième.

Sunny Lacroix remplacera son frère Maddy la saison prochaine à la barre des Condors de Beauce-Appalaches.

Le quart des Condors, Derek Berrigan, a connu un match difficile, complétant seulement cinq de ses 23 passes tentées pour des gains de 65 verges.

Le match sera présenté en différé cet après-midi à Canal Vox. Serge Amyot en fera la description et Gabriel Grégoire l'analyse.

MAJJAK
2007-11-12, 03:52
Vanier is very strong this year. I suspect they will win the Bol a'Or. :)